Publié le

Dans quel sens coudre ?

formation stage apprendre couture point sellier maroquinerie travail du cuir

Autre question intéressante : Dans quel sens coudre ?

Vers soi ? Vers l’extérieur ?

 

Quand on a compris la logique de couture du point sellier, je réponds : peu importe.

MAIS !

Car oui il y a un mais, il existe une raison pratique à coudre dans un sens précis : vers soi (on part de l’extérieur).

 

Pour des raisons de confort et d’usure de fil (le fil passe dans chaque trou), habituellement, on ne dépasse pas l’écart des bras tendus.

Penser à la direction de couture permet donc de gagner en longueur de fil, et donc de réaliser des couture plus longues.

 

POURQUOI VERS SOI ?

Un phénomène simple et mathématique est en œuvre (non ne partez pas c’est simple !).

 

Le point B représente le niveau de vos bras tendus. BC c’est votre torse, AC vos jambes en position assise 🙂

Lorsque le fil est en place, le point de départ (A extérieur, vos genoux quoi !), l’arrivée (C vers soi) et la longueur de fil (AB) forment un triangle (rectangle).

 

 

Résultat, si on part de l’extérieur vers soi (vos genoux … le point A), la longueur de fil (hypoténuse AB) est plus importante que si l’on part de soi vers l’extérieur (point C, votre ventre vers A).

Mathématiquement, l’hypoténuse est le côté le plus long d’un triangle rectangle, donc la longueur de fil sera plus longue, pour un même écart de bras.

Pour faire simple : AB>CB

 

La question ne se pose pas pour des petites distances à coudre, ceci n’étant que pour pouvoir faire de plus grande longueur de couture avec un même écart de bras.

 

A bientôt

Tithouan

 

 

Cet article est tiré d’un e-book téléchargeable gratuitement

formation stage apprendre couture point sellier maroquinerie travail du cuir

“Les trucs et astuces de la couture au point sellier”

 

 

Laisser un commentaire