Publié par Laisser un commentaire

Extrait cours : fabriquez une paire de sandales minimalistes

Bonjour !

Ce modèle de sandales est un modèle minimaliste.

— Une couche de cuir et un lacet —

Difficile de faire plus simple !!

L’idée de base est de pouvoir marcher comme si l’on était pieds nus, mais en protégeant un minimum le pied. Le goudron est comme un papier de verre, les cailloux ou épines dans les pieds, bof bof pour se sentir en confiance.

Ce modèle est donc pour ceux qui aiment marcher pieds nus ! pieds sensible à la moindre bosse, passez votre chemin !! Le but est de sentir où on marche justement …

J’ai développé ce modèle car il fût un temps ou je sentais que j’avais mal au dos. Un ami travaillant en médecine du sport m’a conseillé de marcher pieds nus au maximum pour changer ma façon de marcher car c’était de là que venait mon mal de dos.
En fait je marchais comme tout le monde, en mettant le talon en premier, ce qui créée une onde de choc jusque dans le dos … la conception du pied n’est pas faite pour ça … les chaussures modernes ont une talonnette ou des semelles épaisses assez rigide, ce qui fait que l’on ne sent plus rien au niveau des pieds et notre posture et façon de marcher en est changée, notre morphologie aussi.

En marchant pieds nus … pas possible de poser le talon en premier … au bout d’un certain temps, c’est pire donc il faut changer sa façon de marcher … l’angle d’attaque du pied au sol est modifié. le pied se pose avec plus d’amortissement (et en plus vous vous ferez moins de bruit en marchant) et moins de choc au niveau du talon … on fait de plus petite pas aussi.

Cela permet de changer sa position et d’éviter les maux de genoux et de dos.

Le fait de sentir où on marche permet de bien conscientiser cette façon de marcher … quand le pied sent qu’il y a quelque chose qui gêne, on prend le réflexe de décaler le pied ou on le pose autrement …

Cette sandale en cuir se met à la forme du pied et le suit, du coup le pied est protégé mais on sent tout ce qu’il se passe en dessous. Un vrai massage de toutes les terminaisons nerveuses qui se retrouvent sous le pied 🙂
Pour ma part cela fait maintenant des années que j’ai fait ce changement, plus de mal de dos ni de genoux, je vis en montagne dans un petit village et je marche hors piste dans la nature avec mes sandales sans souci 🙂

Ne plus me sentir enfermé : la libération …

Maintenant quand je porte des chaussures, c’est vraiment que ce que je fais n’est pas adapté aux sandales … grosse pluie ou en hiver à l’extérieur 🙂

le seul vrai ennemi de ces sandales : l’eau. Elle ramolli le cuir et l’assèche, l’usant prématurément. Et marcher avec deux limaces sous les pieds quand il pleut … Expérience intéressante mais demandant un certain lâcher prise 🙂

Si vous voulez plus de renseignements sur les bienfaits de marcher ou courir pieds nus, faites des recherches sur internet avec ces mots “pourquoi marcher pieds nus”.

Moi ça a changé toute ma façon de me déplacer, remusclé et dynamisé dans ma position naturelle (je me tiens plus droit). ces sandales ne font pas des miracles, c’est la façon de marcher qui crée le changement, ces sandales sont une aide pour pouvoir marcher pieds nus à l’extérieur.

Il existe d’autres modèles de sandales avec d’autres façon de lacer, perso cela ne me tenais pas assez le pied, j’ai donc réfléchi et testé d’autre façon de faire.

Cette sandale est le résultat de cette recherche personnelle.


Le matériel

Pour les outils, vous pouvez en trouver ici

– cuir de 5mm d’épaisseur : on peut faire avec moins mais cela use plus vite et on sent beaucoup plus sur quoi on marche
– outil pour tracer : pointe sèche
– outil pour couper : un très bon cutter avec lame neuve, un tranchet
– papier de verre sur une cale ou mini perceuse avec un embout à poncer
– abat-carre pour plus de confort et plus joli (au pire poncer avec du papier de verre et une cale en bois les angles)
– emporte pièce à frapper 3mm : pas la pince car on doit percer sur une zone loin du bord
– 1 paire de lacets plat et épais de 100cm ou 110cm, selon la taille de vos pieds, je fais un 43/44, je prends 110cm. Des lacets bien bien épais et plat car les ronds font mal à la longue et bien épais pour éviter que quand ils s’étirent ils deviennent plus fin et douloureux.

Fin de l’extrait

Pour avoir la totalité de ce cours, rendez-vous ici

A tout de suite

Tithouan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *