Publié le

La pince pour coudre

banc-couture-point-sellier-maroquinerie-tithouan-stage-coudre-formation-apprendre

Devant le choix et les prix des pinces à coudre, pas facile de faire un choix.

 

Pour commencer, il existe deux particularités : pince penchée ou droite ?

 

La pince penchée est traditionnellement utilisée pour la sellerie et la bourrellerie, assez peu pratique en maroquinerie où l’on peut être amené à coudre dans différents sens.

La pince droite permet de voir des deux côtés de couture, et surtout de coudre dans le sens de couture de son choix. Je recommande une pince droite pour celles et ceux qui veulent faire de la maroquinerie.

 

Voici une liste (non exhaustive) des modèles existants (du moins les plus utilisés en maroquinerie)

 

  • La pince à coudre : se positionne entre les jambes, ces dernières font la pression, pour la maroquinerie, risque de fatigue
  • Le valet de couture : se pose sur une chaise ou une table, la pression est souvent faite par un mécanisme réglable
  • Le chevalet ou banc de couture : là c’est un meuble, pression faite par une pédale au pied ou un mécanisme réglable

 

Il existe d’autres variantes, je ne cite que celles qui sont les plus courantes.

 

Pour choisir, voyez en fonction de vos besoins, de vos moyens, je vous invite quoi qu’il arrive à avoir au minimum une pince à coudre, c’est un temps fou de gagné par le confort et la précision que cela apporte.

 

A bientôt

Tithouan

 

 

Cet article est tiré d’un e-book téléchargeable gratuitement

formation stage apprendre couture point sellier maroquinerie travail du cuir

“Les trucs et astuces de la couture au point sellier”

 

 

Une réflexion au sujet de « La pince pour coudre »

  1. merci pour votre générosité

Laisser un commentaire