Question

Pour concevoir de nouveaux cours en ligne, j’ai besoin de connaître vos besoins.
Merci de répondre simplement à cette question dans les commentaires en bas de page.

 

 

 

28 réflexions au sujet de « Question »

  1. Bonjpur, j’ai tapé ma réponse et enlever tous les caractéres spéciaux, mais ça a pas l’air de passer, je la remet ici :
    Ouh ben c’est pas si simple comme question je dirai que le plus difficile est de savoir quel cuir choisir pour un projet Quelle épaisseur sera bonne pour un portefeuille ou un sac qui doit être souple mais pas trop Reconnaître la qualité du tannage c’est du végétal Cest du chrome Du mixte Anniline Et quel résultat va donner chaque type de tannage Même si je préfére travailler que le végétal parfois Cest pas facile de les reconnaître Et même le végétal a plusieurs familles les gras ou pas gras ne donnent pas les mêmes résultats Voila mon interrogation du moment

    1. Merci de ton retour, pour le côté technique je vais voir ça du coup …
      Pour le reste, je prends note 🙂
      A bientôt

  2. Un peu comme Nina (reconnaissance des cuirs et de leur utilisation) sinon… toujours les memes problemes avec ces alenes (mal affutees) qui ne piquent jamais assez bien et je galere a “percer”… quand on achete un ciseau a bois, faut pas l affuter avant utilisation quand meme !! pourquoi les alenes ne piquent elles pas ? mais enfin bon ! l affutage… c est un peu “hors sujet”, non ?

    1. Merci de ton retour, je te mets un lien vers un principe d’affûtage posté sur un autre de mes sites :

      http://point-sellier.com/affuter-alene-maroquinerie-sellerie-couture/

      et non l’affûtage n’est pas hors sujet, au contraire, il est au cœur de tout métier artisanal ! …
      et oui je conseille d’affûter un ciseau à bois quand tu l’achètes … ou alors c’est un outil artisanal que le forgeron vient de te faire et là en général, c’est tout bon … 🙂

  3. pour ne pas répéter ce qui a déjà été dit (comment choisir le bon cuir pour le travail à réaliser et reconnaître celui-ci). Je dirai que j’ai parfois un soucis avec le bon ordre des étapes à faire et ne rien oublier lors de la fabrication (patron,coupe, teinture couture, qu’est-ce qu’il ne faut pas oublier 🙂 ) et j’ai de la difficulté à être nette aux niveaux découpes de pièces quand elles sont arrondies.

  4. Oui choix des cuirs et création de patrons.

  5. Vu que je débute vraiment, je ne sais pas trop. Ce qui me vient à l’esprit c’est la difficulté à choisir les outils car ils ne sont pas référencés de la même façon que ce que tu as pu nous donner comme infos dans le cours de couture par exemple. Donc j’en suis encore un peu à me demander quoi choisir.
    Mis à part ça, le choix du cuir effectivement, épaisseur et partie à utiliser selon l’objet visé ça me semble pas mal.
    Grâce à ton cours de couture j’ai pu réaliser une petite pochette (très simple) mais avec deux jolies coutures fines et propres! 🙂 Merci à toi

  6. Je serais intéressée de formations en ligne. Plus précisément , amener les stages et les formations de la salle se cours -en ligne, sur une plateforme web interactive.

  7. Bonjour, par quoi commencer… J’ai des difficultés (comme Nina) à identifier l’origine des peaux et leurs finition, problèmes aussi pour marquer sur les cuir fin, souple ou foncé (même avec un stylo argent) surtout en cas d’erreur. Pour la couture j’ai des soucis de finesse et de régularité, mais votre cours est plutôt explicite, il me faut juste plus de pratique. Vous expliquez le placement du fil pour des trous en losange, qu’en est-il pour les trous rond (à l’emporte pièce)? J’ai aussi des soucis pour les finitions, notamment pour les cuir fin et souple. Voilà, j’ai beaucoup d’autres lacunes mais ça ferait beaucoup de questions d’un coup. A bientôt

  8. Bonjour moi je parlerais dans la reconnaissance des cuirs….trop de lacunes …..à bientôt

  9. Bonjour.Toute les question posées sont les miennes je vais commencer un étui pour portable et pochette carte bleu je vais découvrir au fur et a mesure .mais pas a l’aise pour commencer quel cuir quel aiguille, fil, perçage du cuir, dimension.je me lance.a bientôt

  10. Bonjour, je n en suis cas réaliser ma liste d achat d outils et de cuir. J’ai suivis avec attention le 1er cours. Pour le moment je ne peux pas parler de lacunes ou difficultés car je n’ai pas encore pratiqué. Cependant pour moi je trouverai intéressant d avoir un cour vidéo en partant sur la création d un patron et voir toutes les étapes de fabrications. En commençant par un objet simple.

  11. Reconnaissance des cuirs, leur usage.
    Trousse à outils : les indispensables pour débuter.

  12. Travailler le cuir, ça fait 30 ans que j’en rêve. Alors moi je n’ai que quelques notions et tout sera bon à prendre ou plutôt à apprendre. C’est vrai que le choix du cuir n’est pas toujours facile.

  13. Une question a traiter mais on est peut etre a la limite de la maroquinerie mais pas loin de la sellerie : le principe du gainage-rembordage, en fait comment habiller et patronner une forme : par ex un coussin en mousse, selle de scooter, mais aussi gainer un stylo ou une boite ce qui souleve des problemes de tension de cuir, sens du cuir et du relachement de ses fibres, ou coller, la prise de cotte etc…

  14. Pour moi la première difficulté: les outils. ex: la molette et la griffe, leur utilité c’est pareil ? l’une peut percer et l’autre pas. quand utilise t-on les 2 ou l’une et pas l’autre. L’écartement entre les pics, les références de mesure semblent différentes (j’y comprends pas grand chose).
    Et la rainette, La petite patte à tracer ou le petit embout à rainurer? Au fait, ce petit embout peut-on l’affûter?
    Sinon, la couture bord à bord m’intéresse aussi pour joindre différents cuirs.
    Et comme Fauci, le gainage.

  15. Comme déjà dit ce serait intéressant d’avoir un cours vidéo en partant sur une création simple étapes de A à Z
    Quels outils, quel cuir et pourquoi? le patron et voir toutes les étapes de fabrications.

  16. Jai recu le cours pour repondre a ta question, j’aimerais que tu explique comment enfile l’aiguille et comment termine une couture, aussi savoir outil qu’on a besoin et faire un projet simple pas a pas merci

  17. Savoir lire un patron avec toutes les épaisseurs, quoi en déduire pour la dimension des différentes pièces de cuir. Y-a-t-il des marquages spécifiques sur les patrons pour le cuir.

  18. La question du choix du cuir et la différence entre les divers cuirs…v

  19. Pour ma part, c’est le parage que j’ai du mal à réaliser. Je n’arrive pas à enlever la même épaisseur partout. S’il y a une explication là-dessus, cela serait génial.

  20. J’ai suivi un cours par le passé et j’ai travaillé le cuir, donc, pour moi, voici ce qui me vient à l’esprit :
    – l’utilisation de l’abat-carre (l’outil de style français, ou un autre ?) sur les bords d’un cuir souple,
    – l’utilisation de la lissette, aussi sur un cuir souple
    – créer un patron d’un objet plus élaboré avec coutures, collage, boucle, lanières, fermeture, etc (dans le désordre)
    – explication comment découper avec un couteau demi-lune ou la cornette à couper ou la serpette ou le couteau à main ou le couteau polyvalent (2 lames) : j’ai vu quelqu’un couper du cuir en posant l’outil de découpe sur la ligne tracée, près de lui et ensuite il basculait l’outil vers l’avant le long de la trace sans lever le couteau. J’aimerais que vous me disiez dans quel cas cette façon de faire (que je trouve géniale) est utilisable. Est-ce que mon explication est claire ?
    – comment marquer deux pièces à coudre ensemble pour que les trous soient bien en face les uns des autres.
    Merci de vos explications et vos cours

  21. Je n’ai pas encore commencé à travailler le cuir et essaie de prendre un maximum d’informations, mais j’avoue qu’entre les termes techniques et l’utilisation des différents outils je suis perdue. une vidéo de la réalisation d’un objet simple de bout en bout, du patron jusqu’à la dernière finition pourrait m’aider. Et bien entendu quels outils et quels accessoires de travail acheter (colles, teintures, etc…)
    Merci

  22. Coudre une fermeture à glissière 🙂 Merci.

  23. Je débute le cuir, j’apprends comme beaucoup en autodidacte au travers des vidéos, lectures… disponibles sur internet et j’essaie sur des chutes achetées ou récupérées (cuir minéral ou végétal, épaisseurs et tailles très variées) toutes les idées qui me passent par la tête et la main. Appréhender la souplesse et l’élasticité du cuir dans la découpe et l’assemblage me pose problème, pour avoir des coupes nettes et un aspect fini, propre et conforme au patron de base. J’ai noté l’utilisation de colle pour textile, de pinces, de scotch, de différents outils de coupe plus ou moins efficaces (et bien entretenus)…
    Ma question est donc : cela dépend-il du cuir choisi (le bon cuir pour le bon projet) ou des méthodes appliquées (et de l’expérience) ? Ou des deux ?
    La réponse semble se déduire de la question, mais en réalité j’ai l’impression que l’aspect “vivant” du cuir doit être apprivoisé et qu’il me manque des bases sur son choix, sa préparation, son travail 🙂

  24. Comprendre comment travailler les finitions (tranches, etc) pour les différents types de cuir !
    Chrome X Végétal
    Cuir souple x rigide ….
    Bref, comment déterminer le bon cuir pour chaque usage (vaste sujet, je sais).

  25. Je rejoins un peu toutes les réponses : quel cuir, qu’elle épaisseur, le partage, les erreurs à éviter sur la tenue des outils, les finitions, le patronage… Plus le temps passe, plus je me dis que ce serait une formation complète qu’il me faudrait, mais que penser du CAP ou autre. Les stages ont l’air bien, mais il en faudrait beaucoup pour voir l’ensemble des étapes. Malheureusement, il faut bien aussi l’évoquer, ça a un coût financier pas toujours abordable pour tous.
    Oula, j’ai balancé en vrac, comprenne qui pourra 🙄

  26. J’aimerais savoir comment faire une poignée de cartable avec le dessous plat et le dessus bombé. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *